Dessine moi une Infirmière

Je m’appelle Virginie, j’ai 44 ans, et je suis infirmière en pédiatrie.

Aujourd’hui, c’est la première fois.

C’est la première fois que je suis si surprise.

C’est la première fois que je suis si surprise par le dessin d’un enfant.

C’est la première fois qu’une représentation de moi-même, enfin plutôt de ma profession m’a autant ébranlé.

Quelques petites explications s’imposent.

Aujourd’hui, comme souvent, une petite patiente m’a fait un « cadeau » de remerciement.

Tout en me tendant fièrement son œuvre, l’enfant a murmuré timidement à mon oreille :

—Tiens, c’est toi sur mon dessin.

Sur une feuille quadrillée, de manière très appliquée, figurait en effet une infirmière. Cette dernière était représentée, avec sur son torse une énorme croix dessinée en rouge vif, qui m’a sautée à la figure.

Cette image n’a cessé de me trotter dans la tête pendant le reste de mon service.

Car elle avait eu un effet vraiment négatif sur moi. Pourtant, rien ne me fait plus plaisir que de recevoir une œuvre de mes petits patients surtout lorsqu’elle rend hommage à notre profession.

Le soir, en rentrant chez moi, à tête reposée et en y regardant de plus près,  j’ai enfin réalisé ce qui m’avait frappé sur cette représentation.

Le parallèle avec le roman de N. Hawthorne était une évidence.

Cette croix aurait pu être pour moi la représentation en version paramédicale, de la Lettre Ecarlate.

La Lettre Ecarlate ? Cela vous parle ? Allez un petit effort, faites appel à votre mémoire.

ça y est, ça vous revient ? C’est le roman de N. Hawthorne, un classique de la littérature américaine, dans lequel, l’héroine, en guise de condamnation, doit porter la lettre A en rouge écarlate, brodée sur sa poitrine, signe de son crime, et révélateur de ce qu’elle a fait aux yeux de tous.

Le parallèle dans ma tête fut frappant.

Est-ce que moi aussi, finalement, je porte la croix brodée sur mon corsage, comme le symbole d’une quelconque « infamie » ? C’était la première fois que je me posais la question, et pourtant pas la première fois que j’étais représentée ainsi sur un dessin enfantin.

Aujourd’hui, je ressentais alors ce symbole, brodé comme une punition, me renvoyant ainsi à un jugement négatif de ce que je suis.

Le questionnement soulevé par ce dessin était alors évident à mes yeux. Ai-je honte aujourd’hui de porter aux yeux de tous le fait, que je sois infirmière ?

Et bien dans les circonstances actuelles, oui peut-être. De la manière actuelle dont on m’oblige à exercer ma profession, certainement.

Avant, lorsque l’on me demandait quelle profession j’exerçais,  je l’annonçais fièrement ; maintenant, c’est à peine si je ne baisse pas les yeux.

Mais alors, est-ce que cette vision de l’Infirmière est la même dans l’inconscient collectif ?

Dans le Lettre Ecarlate de N. HAWTHORNE, l’auteur dénonce la société, en abordant « le jugement public », l’opinion de masse.

La problématique qui en découle alors revient à la suivante : est-ce que l’opinion publique a elle-même un jugement négatif à l’égard de la profession infirmière actuellement ?

Mais revenons-en à notre livre. Fort heureusement l’héroïne, arrive à renverser la situation et à force de travail, « finit par devenir un symbole d’humilité et de générosité ».

« La haine que la société voue à l’héroïne se voit alors transformée progressivement en respect ». Rappelons-nous aussi que l’héroïne finit par recouvrir sa Lettre de fils d’or.

Au souvenir de cette fin positive, je me suis rappelée pourquoi j’avais souhaité exercer cette profession.

A nous donc aussi, de recouvrir notre symbole de fils d’or et de le porter comme une fierté.

A nous de ne pas nous laisser influencer par l’image négative à laquelle certaines institutions veulent nous réduire, et à nous aussi de prouver à nos patients que c’est NOUS, soignants, qui pouvons changer les choses.

Assise sur mon canapé, j’écoute KT Tunstall :

« Suddendy I see

This is what I want to be »

 

Sources ayant aidé à la réalisation de cet article avec tous mes remerciements:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s